RSS

Dolores Redondo – Une offrande à la tempête

05 Nov
Dolores Redondo – Une offrande à la tempête

Voici les nouvelles aventures de l’inspecteur Salazar écrites par Dolores redondo notre petite chouchoute de notre blog.

Découverte peut de temps avant de partir en vacances aux pays Basques, j’ai pu lire L’homme invisible quasiment sur les terres où prend place le livre (en fait de l’autre côté de la montagne, en pays français). Ayant savouré ce policier teinté de mythologie et de traditions, nous l’avons suivi avec De chair et d’os et c’est donc avec un certain plaisir que nous accueillons dans notre bibliothèque Une offrande à la tempête.

Alors est-ce que Une offrande à la tempête aura un peu plus de corps que son prédécesseur ?

Histoire

La mort subite d’une petite fille devient suspecte lorsque le médecin légiste découvre qu’une pression a été appliquée sur le visage du bébé. Très vite, les soupçons se portent sur le père au comportement étrange, qui tente même de dérober le cadavre du nourrisson afin de « terminer ce qui a été commencé ». La grand-mère, elle, est persuadée que ce meurtre est l’acte d’Inguma, créature maléfique issue de la mythologie basque. Aux yeux de l’inspectrice Amaia Salazar, cette histoire est une énième légende. Mais lorsqu’elle décide de s’intéresser de plus près aux morts subites de nourrisson déclarées dans la vallée de Baztan ces dernières années, Amaia observe pourtant des similitudes troublantes et l’enquête prend une tournure inattendue. Fuyant son rôle d’épouse et de mère, Amaia se consacre entièrement à cette nouvelle affaire qui la mène à l’origine même des événements qui ont frappé la vallée et la confronte bientôt à son passé et à ses propres démons.

Avis

Fidèle à elle-même, Dolores Redondo reprend la formule et les ingrédients qui ont fait le succès de son premier opus L’homme invisible. Derrière l‘intrigue policière la mythologie et les traditions basques espagnoles motivent assassins et bercent la vie des habitants. Mais comme dans chacun de ses romans, elle fait appel à un nouveau mythe mais toujours en adéquation avec l’enquête qu’elle mène.

Seuls les lecteurs de la première heure ayant profité des joies de la lecture de L’homme invisible et de De chair et d’os pourront comprendre et suivre l’histoire et les conflits familiaux de l’inspectrice Amaia Salazar,

Cette fois-ci, les rebondissements et les scènes d’action s’enchaînent à un rythme plus soutenu et le lecteur aura peu de temps pour réfléchir et mener sa propre enquête. Cette enquête sera d’autant plus compliquée pour le lecteur qu’il devra assimiler les nombreux protagonistes dans cette nouvelle affaire, même si la solution est un peu trop évidente à mon goût. C’est d’ailleurs le seul point négatif de ce roman.

Un livre qui ravira les lecteurs fidèles à Dolores Rodondo et qui devrait inciter les autres à se mettre à la lecture de la saga de l’inspectrice Amaia Salazar,

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 528 pages
    • Editeur : Mercure de France (17 mars 2016)
    • Collection : Mercure Noir
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2715242387
    • ISBN-13: 978-2715242388
    • Prix : 23,80€
  • eBook
    • Editeur : Mercure de France (17 mars 2016)
    • Collection : Mercure Noir
    • Langue : Français
    • EAN : 978-2715242395
    • Prix : 17,99€

 

Site Internet de l’auteure

http://www.doloresredondomeira.com/

Revue de presse

« Dolorès Redondo domine son sujet grâce à son sens de la description, son écriture charnelle et un sens aigu de la dramaturgie. », Christine Ferniot, Télérama

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/11/05 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :