RSS

Giulia Enders – Le charme discret de l’intestin : Tout sur un organe mal aimé

14 Mar
Giulia Enders – Le charme discret de l’intestin : Tout sur un organe mal aimé

Voici un livre qui avait peu de chance, en temps normal, de figurer dans le palmarès de notre blogue.

Pourquoi ?

Parce qu’il traite de l’intestin. Non pas en tant que sujet de prédilection et d’étude d’un tueur psychopathe après éviscération d’une de ses victimes, mais pour son fonctionnement et son emprise sur la santé physique et mentale de son hôte.

Alors, allons dévorer « Le charme discret de l’intestin : Tout sur un organe mal aimé » écrit par une étudiante en médecine Giulia Enders ?

Résumé du livre

Giulia Enders, jeune doctorante et nouvelle star allemande de la médecine, rend ici compte des dernières découvertes sur un organe sous-estimé. Elle explique le rôle que jouent notre « deuxième cerveau » et son microbiote (l’ensemble des organismes l’habitant) dans des problèmes tels que le surpoids, la dépression, la maladie de Parkinson, les allergies… Illustré avec beaucoup d’humour par la sœur de l’auteur, cet essai fait l’éloge d’un organe relégué dans le coin tabou de notre conscience. Avec enthousiasme, Giulia Enders invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments et à appliquer quelques règles très concrètes pour faire du bien à son ventre. Véritable phénomène de librairie, Le Charme discret de l’intestin s’est vendu à 950 000 exemplaires en Allemagne et sera publié dans 26 pays.

Avis

Voici un livre dont j’ai eu longtemps des échos positifs, mais force est de reconnaître que vu le sujet abordé, j’ai longtemps repoussé sa lecture Alors avant de partir en vacances me ressourcer au grand air et soumettre mon ventre à un régime savoyard d’une semaine, j’ai eu pitié de ce dernier en voulant savoir ce que j’allais lui faire subir et comment il allait réagir. Aussi, à reculon, je me suis plongé dans ce livre et me suis surpris à le dévorer.

En effet, ce livre se lit très facilement. A part sur le dernier tiers où l’auteur use de terminologie plus médicale, Giula Enders vos explique les concepts de la gastroentérologie avec les mots employés par les communs des mortels et en procédant à de nombreuses comparaisons avec des éléments n’ayant aucun rapport avec le domaine.Et, pour tenir le lecteur, l’auteur recourt à un mécanisme qui fonctionne fort bien : l’humour. Car comment dédramatiser un sujet ou une situation comme la constipation ou la dépression nerveuse qu’en la tournant au ridicule.

Enfin, tout comme moi, je pense que vous vous reconnaîtrez dans certaines configurations; ce qui vous conforte dans les propos exposés par l’auteur et l’utilité de votre lecture.

Un livre donc utile et agréable à la fois.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Livre
    • Broché: 350 pages
    • Editeur : Actes Sud Editions; Édition : ACTE-SUD (1 avril 2015)
    • Collection : Essais Sciences
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2330048815
    • ISBN-13: 978-2330048815
    • Prix : 21,80€
  • eBook
    • Editeur : Actes Sud Editions; Édition : ACTE-SUD (1 avril 2015)
    • Collection : Essais Sciences
    • Langue : Français
    • EAN : 9782330050269
    • Prix : 21,90€
  • Livre audio
    • Editeur : Audiolib (20 janvier 2016)
    • Collection : Bien-être et spiritualité
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2367621020
    • ISBN-13: 978-2367621029
    • Prix : 23,90€

Revues de presse

« Style énergique, brio, langage imagé, tous les ingrédients de la réussite sont réunis pour disserter sur un organe tabou. Ce livre qui a pour ambition de nous réconcilier avec notre « deuxième cerveau » a connu un succès de librairie étonnant. » Sylvie Riou-Milliot – Sciences et avenir

« Service après-ventre Drôle et inattendu « Le charme discret de l’intestin » (Actes Sud) de Giulia Enders , est un des tubes de l’été…..  » Frédéric Pagès, Le Canard Enchainé

« Plongée fascinante dans le petit monde qui peuple nos entrailles. Toujours instructif, jamais angoissant, souvent très drôle, ce livre est un bijou de vulgarisation scientifique.  » Pascale Kober , Le Figaro santé

 
Poster un commentaire

Publié par le 2016/03/14 dans Divers

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :