RSS

Alexia Petrak : 2042, le dernier jour

09 Déc
Alexia Petrak : 2042, le dernier jour

Si le nom d’Alexia Petrak ne vous dit, je pense que c’est tout à fait normal; car ce nom me l’était également il ya 15 jours. C’est au cours d’un séance de dédicace au Cultura de Plaisir que j’ai découvert à la fois le livre et l’auteure.

La quatrième de couverture semble prometteuse, mais le prix du livre vue l’épaisseur du livre peut refroidir un peu. Alors c’est vraiment parce qu’il y a une dédicace que je me laisse séduire.

Mais est-ce que 2042, le dernier jour me séduira également dans son contenu, ou bien sera-ce le dernier livre d’Alexia Petrak sur ce blog ?

Résumé du livre

Paris, de nos jours, Ingrid fait régulièrement des rêves étranges de fin du monde. Elle fuit en compagnie d’un homme qu’elle ne connaît pas. Amnésique depuis 4 ans, suite à un accident, elle demande de l’aide à une amie psychologue qui lui propose l’hypnose. Lors de sa séance, elle plonge dans son passé qui sera notre futur. Elle remonte le temps jusqu’à ce terrible jour d’apocalypse en 2042. Son passé n’est plus un secret. Maintenant qu’elle sait tout, Ingrid doit repartir, mais comment faire pour franchir un bond de 33 ans ? Qu’est devenu le monde et surtout son mari ?

Avis

Pour faire court, ce livre a tous les défauts que peut regrouper n livre.

Son prix : 17,50€ pou 219 pages, pour une auteure inconnue, c’est très, très cher. On n’est pas loin du rapport nombre de pages / prix d’Amélie Nothomb, mais la qualité en moi (et Dieu sait si ce rapport s’est grandement dégradé pour cette dernière).

Son histoire : comment dire ? C’est du n’importe quoi.

Je crois que l’auteure pensait qu’un livre se construisait en prenant des éléments de tous les genres littéraires, en collant le tout avec une histoire de pseudo-romance. Donc, nous voilà parti dans de la science-fiction avec un voyage dans le temps et un monde post-apocalyptique, .de la fantasy avec des dragons, de la bit-lit avec des vampires. Au passage, on reconnaîtra de grosses « allusions » (pour ne pas dire de plagiat) sur Le seigneur des anneaux, Hunger Games, et Twilight.

Le problème c’est que tous ces éléments arrivent comme un cheveu sur la soupe, sans aucune logique, sans liant; on est perdu dans a lecture au point de se dire : mais comment on en est arrivé là ?

Quant à la pseudo-romance, certains passages ont certainement été rajoutés après le succès de 50 nuances de Grey, dans l’espoir de conquérir un public féminin. Le pire c’est que j’avais demandé à l’auteure si ce livre convenait à des enfants-ados et qu’elle m’avait répondu par l’affirmative.

Pour ce qui est du travail sur les personnages, il est tout simplement inexistant. Ils trouvent tout à fait normal de faire des sauts temporels, et n’éprouvent aucune émotion au retour de leur moitié qu’il n’avait pas vu depuis plus de 4 ans.

Enfin, l’écriture est d’une lourdeur incroyable, les pages remplies sans de moment de pause pour le lecteur.

Bref : à éviter.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 219 pages
    • Editeur : 7 écrit Editions (24 juin 2014)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2368495207
    • ISBN-13: 978-2368495209
    • Prix : 17,90€
  • eBook
    • Editeur : 7 écrit Editions (24 juin 2014)
    • Langue : Français
    • EAN : 9782368495216
    • Prix : 7,90€

Site Internet de l’auteur

https://www.facebook.com/Alexia-Petrak-716446015107828/

Publicités
 
5 Commentaires

Publié par le 2015/12/09 dans Science-Fiction

 

Étiquettes : ,

5 réponses à “Alexia Petrak : 2042, le dernier jour

  1. malecturotheque

    2015/12/10 at 12:11

    C’est vraiment dommage.
    As-tu des extraits ou peux-tu m’en dire plus sur les plagiats ? Genre si c’est du copier-coller ou vraiment très très inspiré ? C’est bien d’être inspiré par d’autres auteurs, d’autres romans, mais encore faut-il savoir doser et en rester à l’inspiration, qu’on la devine ou non, sans en faire quelque chose de trop évident.

    J'aime

     
    • quoilire

      2015/12/10 at 23:08

      On ne peut pas à proprement parler de plagiat au sens du « copier/coller » mais on sait où l’auteure a pris son inspiration.

      J'aime

       
      • malecturotheque

        2015/12/10 at 23:29

        D’accord, donc si je comprends bien, ce n’est pas du plagiat, ce ne sont pas des références, mais c’est de l’inspiration flagrante. C’est ça ?
        Je comprends qu’on ait envie de caser ses références, parce qu’on adore tel ou tel roman, mais c’est vraiment dommage de se laisser noyer par ça :/

        J'aime

         
      • PETRAK

        2016/01/01 at 21:32

        Bonjour,
        Je me permets de vous écrire, car je suis l’auteur de 2042, le dernier jour.
        Tout d’abord, je vous souhaite une bonne année 2016, ensuite vous dire que vous vous trompez complètement au niveau de mes références. Je comprends que l’on puisse ne pas aimer mon roman, mais c’est la façon de faire et de là à dire que c’est un plagiat, ce n’est pas agréable. Il suffisait de m’en parler et j’aurai rétablit la vérité. Je ne vois aucun rapport avec le seigneur des anneaux. Il me semble que dans le film, le héros s’engage dans une quête pour détruire un anneau. Dans mon histoire, il n’y a pas d’anneau. Si il y a des dragons, mon inspiration vient du film le règne du feu. Là c’est plus plausible. Ensuite dans Twilight, l’héroïne est amoureuse d’un vampire. Moi c’est pas le cas. Pour hunger games, certes il y a le jeu pour survivre, mais ma référence vient d’un vieux film avec Gérard Lanvin, intitulé le prix du danger, paru en 1983. A vous de regarder le synopsis du film pour comprendre. Ensuite, je n’ai pas rajouté des scènes d’amour de 50 nuances de grey pour conquérir un public féminin. Je n’ai pas du tout pensé à cela quand j’ai écrit. D’ailleurs, je ne connaissais pas le livre et je ne pensais pas à le faire publier à cette époque. C’est vraiment trop d’honneur de croire cela. Je suis tout simplement une femme qui se met dans la peau d’une héroïne. Surtout qu’il y a que deux ou trois passages érotiques, ce n’est pas tout le livre. Il ne faut pas exagérer. Pour finir mon livre n’est pas à 17,50 euros mais 17,90 euros. Ensuite je nai pas dit que c’était pour les ados, j’ai dit? car je pensais que ce n’était plus l’adolescence, que c’était pour adulte et à partir de 15, 16 ans. Heureusement, j’ai des lecteurs qui aiment et j’en suis très heureuse. Cela m’encourage à continuer.

        J'aime

         
      • quoilire

        2016/01/02 at 07:50

        Bonjour,
        Tout d’abord je vous remercie d’avoir pris la peine et le temps de nous laisser un commentaire sur la critique de votre livre, c’est tout à votre honneur. J’en profite pour vous retourner vos vœux pour l’année 2016 : que santé et succès littéraire soient au rendez-vous.
        Ensuite, j’avoue que le terme « plagiat » est peut-être un peu fort car il n’y a pas à proprement parler de copier/coller de texte des œuvres mentionnées dans votre roman. Cependant, on ne peut nier une forte inspiration de celles-ci dans 2042. S’il ne s’agit pas vraiment du Seigneur des anneaux, en fait ce serait plus Le Hobbit avec l’attaque des dragons. Par contre je maintiens les autres, notamment Twilight lors des interrogations de votre héroïne sur la capture de son petit copain.
        Concernant le prix, je ne sais pas où vous avez trouvé cette erreur, car le prix mentionné dans le billet est le bon.
        Enfin, je suis heureux que vous ayez trouvé un lectorat qui prenne plaisir avec votre livre; mais l’écriture est un art, et comme tout art, le jugement dune œuvre est purement subjectif et personnel. Ne m’en veuillez pas de ne pas avoir trouvé dans votre livre les éléments qui, pour moi, font qu’un livre est agréable à lire comme l’articulation des épisodes, la psychologie, la profondeur et le caractère des personnages. Je ne peux que vous engagez à me communiquer votre prochain livre et peut-être réviserai-je mon ressenti pour celui-ci.
        En vous remerciant une nouvelle fois pour votre courrier.

        J'aime

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :