RSS

Donna Leon : Brunetti et le mauvais augure

30 Juin
Donna Leon : Brunetti et le mauvais augure

Cela faisait un moment que nous n’avions pas lu d’aventure du plus célèbre des policiers de la cité lacustre. Et comme un fait exprès, j’ai trouvé dans un vide grenier, donc à un très bon prix, un des derniers Donna LeonBrunetti et le mauvais augure. ?

Histoire

Pas de repos pour le commissaire Brunetti en cet été caniculaire. Pendant que sa famille profite de la fraîcheur des montagnes, Brusca, son ami d’enfance, vient lui demander son aide. Il y aurait des cas de corruption au tribunal de Venise et une juge y serait mêlée. Pour Brunetti, c’est une occasion de plus de s’opposer à sa hiérarchie, peu pressée d’enquêter au sein du système judiciaire de la Sérénissime. Évidemment, des notables sont impliqués dans cette affaire, mais aussi dans l’enquête officieuse qu’il mène en parallèle avec l’inspecteur Vianello. La tante de ce dernier, vieille dame crédule, obsédée par les horoscopes, divinations et prédictions en tous genres, retire de grosses sommes d’argent : est-elle victime d’un gourou peu scrupuleux qui lui extorque des fonds ?
Quand un greffier est assassiné, les maigres espoirs qu’avait encore Brunetti de profiter de vacances bien méritées sont définitivement anéantis…

Avis

Le Commissaire Brunetti prend le rythme et l’âge de son auteure. Donna Leon fleure les 72 printemps et son héros devient plus philosophique, s’interroge plus sur sa carrière, l’intérêt de son travail et au final ressemble de plus en plus à un Hercule Poirot américano-italien.

N’espérez pas trouver de course-poursuite ou d’avoir entre les mains un page-turn, Donna Leon est à l’encontre de la tendance des romans policiers actuels et confirme qu’elle est bien une des dernières Reines du Crime.

Pour toutes ses raisons, le livre se traîne en longueur sur la première moitié. L’auteure profite de la lourdeur météorologique pour aborder des sujets qui lui sont sans aucune doute de plus en plus cher puisqu’ils prennent de plus en plus de place dans ses romans : elle dénonce bien sûr l’ampleur affolante du tourisme dans sa ville, Venise, mais dénonce également les malversations des politiques et en conséquence du désintéressement des italiens pour ceux-ci, des malversations des entrepreneurs et même de la corruption de la justice.

Même si ces thèmes vont constituer le socle de l’histoire, le lecteur doit tout de même faire preuve de patience pour avoir enfin quelque chose à se mettre sous la dent. Au final, ses petites cellules grises ne seront guère monopoliser.

Mmais au final est-ce vraiment ce que l’on cherche à la lecture d’un roman de Donna Leon ?

N’est-ce pas bon de profiter pour une fois de l’humour du héros, de sa nature de bon-vivant et du plaisir de parcourir avec lui les canaux de la cité ?

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché
    • Broché: 288 pages
    • Editeur : Calmann-Lévy (20 février 2013)
    • Collection : Suspense Crime
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2702143733
    • ISBN-13: 978-2702143735
    • Prix : 21,50€
  • Format poche
    • Broché: 330 pages
    • Editeur : Points (2 janvier 2014)
    • Collection : Points Policier
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2757829610
    • ISBN-13: 978-2757829615
    • Prix : 7,60€
  • eBook
    • Editeur : Calmann-Lévy (20 février 2013)
    • Collection : Suspense Crim
    • Langue : Français
    • EAN: 9782702153161
    • Prix : 7,99€

Revue de presse

« Un Don Quichotte contre des moulins à vent incarnés par la machine gouvernementale italienne qui déraille. […] Une véritable étude sociologique de la société italienne. »
Françoise Kunzé, L’Union

« Une réussite romanesque qui montre que son commissaire n’a rien perdu de sa faconde, de son ironie et de son esprit déductif. »
La Provence

« Donna Leone revient avec un commissaire Brunetti au mieux de sa forme, prêt à débusquer la mafia où qu’elle se cache. »
Info Eco

« Un roman délicieux… à dévorer ! »
La Semaine du Roussillon

« Sa construction narrative, son décryptage acéré de la société italienne et sa connaissance parfaite de la Sérénissime font de ce nouvel opus un agréable délassement.  »
L. B., Rolling Stone

« Un ouvrage dont la qualité littéraire est réelle, à l’image de l’ensemble de l’oeuvre de Donna Leon. »
Blaise de Chabalier, Le Figaro littéraire

Site internet de l’auteur

Site internet officiel français de Donna Leon

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/06/30 dans Policier

 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :