RSS

Inger Wolf – Mauvaises eaux

08 Juin
Inger Wolf – Mauvaises eaux

Il y a des livres que l’on achète sur leur quatrième de couverture, les deux livres de Inger Wolfeo que j’ai achetés l’ont été de par leurs couvertures. C’est certainement la couverture de Mauvaises eaux qui m’a le plus séduit : un petit canard de ban en plastique, avec des traces de sang.

Pour un amateur de romans policiers cela me semble un bon indice de roman sachant savamment mélanger intrigue, meurtre, suspense et humour décalé.

En préparant cette critique, j’ai découvert qu’après avoir travaillé comme traductrice, Inger Wolf avait publié son premier thriller en 2006 et a aussitôt remporté le Danish Detective Academy’s Debutant Award.

Ce succès va-t-il se confirmer pour son 5ème roman ?

Résumé du livre

Deux femmes disparaissent sans laisser de traces à Ărhus. Le même automne, un paysan découvre dans un de ses champs, sous un tas de pierres, deux valises contenant deux corps de femmes. La peau de la première victime présente une multitude de traces en « Y » comme autant de petites incisions, les cheveux de la seconde sont piqués d’une fleur rarissime qui pousse essentiellement dans les prairies américaines. Le commissaire Daniel Trokic, en charge de l’enquête, devra s’intéresser de près aux rituels d’Afrique noire, aux vieilles mines de charbon danoises et aux sangsues….

Extrait

Pour lire  le premier chapitre de ce livre sur le site Mirobole, c’est ici.

Avis

Mon ressenti de ce livre est assez mitigé.

Dans un premier temps, j’ai été conquis de par ce mélange de classicisme et d’originalité. Classicisme de la mise en place du meurtre et originalité dans la mise en scène des corps. Et même si les sévices sont importants, lnger Wolf n’a pas recours à la facilité de nous décrire en profondeur les actes de barbarie avec moult détails sanglants. L’auteure nous projette dans le corps de la victime, nous fait ressentir ses peurs dans ces moments de désespoir.

Pour la résolution de l’énigme, l’auteure met en place une équipe dont a plaisir à suivre leur évolution psychologique, leur ressenti de l’enquête mas aussi leur vie privée. On retrouve de ce point de vue un peu de Camilla Läckberg.Le récit alterne donc enquête et vie privée de manière agréable.

Mais dans un second temps, ce roman comporte plusieurs erreurs qui me laissent un arrière goût amer, une petite insatisfaction. La seconde moitié du livre perd en rythme et le style semble s’alourdir, on peine à finir le livre, les indices se multiplient mais aboutissent rapidement à des culs-de-sac. Seules les 50 dernières pages réveillent le lecteur pour le dénouement final.

Enfin, ce roman comporte l’erreur ultime pour un roman d’une série. Est-ce une erreur de ma part ou faute à malchance, mais je n’ai pas pris la série des Daniel Trokic dans l’ordre; et malheureusement, à plusieurs reprises, les personnages font appel à leurs souvenirs de précédentes enquêtes. Et paf, comment ne pas inciter le lecteur a lire leur reste de sa biographie.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Livre
    • Broché: 347 pages
    • Editeur : Mirobole Editions (20 mars 2014)
    • Collection : HORIZONS NOIRS
    • Langue : Français
    • ISBN-13: 979-1092145175
    • Prix : 21,00€
  • Livre format Poche

    • Poche: 416 pages
    • Editeur : Folio (12 mars 2015)
    • Collection : Folio policier
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2070462102
    • ISBN-13: 978-2070462100
    • Prix : 8,00€
  • eBook
    • Editeur : Mirobole Editions (20 mars 2014)
    • Langue : Français
    • EAN : 9791092145182
    • Prix : 13,99€ (eh oui, 50% plus cher que la version poche)

Revues de presse

 » Entre rites africains, incursions dans des vieilles mines de lignite instables, zoologie et secrets de famille, l’intrigue se révèle aussi une formidable autopsie des folies humaines. Mené d’une main de fer avec fausses pistes et faux coupables, ce roman noir fait délicieusement froid dans Ie dos.  » Sélection Figaro Magazine  dossier l’art du polar

 » Le lecteur aura de la peine à décrocher de sa lecture, tant l’enchaînement des chapitres est efficace.  » Le Temps

 » L’auteur sait manier une écriture soignée qui permet de faire graviter ses personnages et leurs fêlures en y apportant une touche pittoresque et impressionniste glanée dans les paysages rencontrés… Un livre très novateur dans l’approche des enquêteurs nordiques. » L’Express.fr

 » Exploration du poids du passé et des blessures incurables de l’enfance, ce thriller confirme l’émergence d’une nouvelle voix du polar Scandinave.  » La Gazette Nord-Pas-de-Calais

Site Internet de l’auteur

http://ingerwolf.com/

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/06/08 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :