RSS

Ben Aaronovitch : Le dernier apprenti sorcier, Tome 2 : Magie noire à Soho

20 Avr

aaronovitch - t1 - les rvières de londresJe me disais  l’autre jour qu’alors que je présente ce blog comme un blog amateur sur la lecture de livres policiers, thrillers, science-fiction, cette dernière catégorie était le parent pauvre.

Malheureusement la science-fiction n’est pas très active dans le monde littéraire. Donc, j’ai décidé de couper la poire en deux : moitié policier, moitié fantatstique, et donc c’est naturellement vers la série Le dernier apprenti sorcier «  de Ben Aaronovitch que je tourne.

L’été dernier, je vous avais fait part de ma critique suite à la lecture du tome 1, Les rivières de Londres, nous allons voir si le concept tient la route et sait aborder de nouvelles thématiques fantastique dans le deuxième volume Magie noire à Soho.

Résumé du livre

Après avoir réconcilié les divinités qui se partagent la Tamise et mis hors d’état de nuire un tueur en série sorti d’un conte pour enfants vieux de plusieurs siècles, l’agent Peter Grant et l’inspecteur Nightingale pensaient pouvoir souffler un peu. Mais le repos n’est pas une option pour les deux derniers sorciers de Londres : ce sont cette fois les jazzmen de la capitale anglaise qui meurent un peu trop souvent et dans des conditions un peu trop suspectes. Au son du swing, du bop et de l’électro, Peter nous emmène dans les clubs enfumés de Soho, où magie et musique forment les deux faces d’un même penny. Unanimement salué par la critique anglo-saxonne comme la rencontre jubilatoire entre Sherlock et Doctor Who (série pour laquelle il a d’ailleurs écrit plusieurs épisodes), Ben Aaronovitch persiste et signe une nouvelle aventure du désormais célèbre agent Peter Grant.

Avis

Si la série du Dernier apprenti sorcier n’est pas un roman fantastique pur et dur, elle a le mérite de mêler univers contemporain et sujets fantastiques : dieux et déesses de rivière, vampires et autres chimères vivent dans le Londres du XXIème sicèle. L’intelligence de Ben Aaronovitch n’a pas été de cacher l’univers de la magie comme cela est souvent le cas dans ce genre de littérature (comme dans le cas des Harry Potter) mais de laisser cette connaissance à une certaine élite : le chef de la police ce Scottland Yard par exemple. L’enquête évolue donc en parallèle dans deux univers : l’une avec les technologies modernes (HOLMES, traces ADN, …) et une autre plus artisanale et ancestrale.

Si ce second tome nécessite la lecture du premier pour en saisir toutes les allusions, Ben Aaronovitch a su instaurer les éléments nécessaires pour la fidélité de ses lecteurs : humour, un peu d’actions et la distillation à petites goutes de la psychologie et du passé des principaux personnages.

Mais ce roman présente quelques lourdeurs et lenteurs, et dans ce second tome le lecteur se voit quelque peu noyé sous la quantité de nouveaux personnages (plus les anciens issus du premier tome).

Alors cher lecteur, ne te laisse pas décourager, le final même s’il est un peu décevant révèle une pratique meurtrière très originale.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Broché: 407 pages
  • Editeur : J’ai lu (9 avril 2014)
  • Collection : J’ai lu fantastique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290040398
  • ISBN-13: 978-2290040393
  • Prix : 18,00€

Site FB de l’auteur

http://www.facebook.com/pages/Maxime-Chattam-Officiel/139801692710571

Site Internet sur cette série

http://www.the-folly.com/

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2015/04/20 dans Fantastique, Policier

 

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :