RSS

Jo Nesbo – Police

16 Avr

jo nesbo - police Jo Nesbo est un habitué de notre blog (surtout en nouvelles plus qu’en critiques de livre). Grand fan de cet auteur norvégien, je le suis de manière assidu depuis la parution de Le bonhomme de neige qui l’a révélé sur la scène internationale littéraire policière.

Son précédent roman Fantôme nous laissait sur les nerfs avec un cliffhanger des fans de Harry Hole son héro.

Un an s’est écoulé dans les bacs des libraires avant que Police ne vienne le chasser.

Mais 608 pages, en moins d’un an, quand on déclare n’écrire que quand on a du temps (cf. son interview), ne présage-t-il pas d’un roman bâclé commandé par les maisons d’édition ?

Résumé du livre

Quand un policier d’Oslo est assassiné à la date anniversaire et sur les lieux d’un crime non élucidé, cela n’est certainement pas un hasard. Et lorsque deux autres policiers qui ont participé à des enquêtes infructueuses sont tués à leur tour, c’est une évidence : un meurtrier brutal aux méthodes bestiales rôde dans les rues de la capitale norvégienne. La police ne dispose d’aucun indice et, pire encore, elle déplore l’absence de son meilleur limier. Mais aujourd’hui, l’inspecteur Harry Hole n’est plus en mesure d’aider ni de protéger quiconque. Pendant ce temps, à l’hôpital d’Oslo, un homme gravement blessé est dans le coma. Personne ne connaît son nom. Même les policiers chargés de le protéger n’ont pas le droit d’approcher le patient. S’il reprenait conscience, cet inconnu aurait pourtant bien des secrets à révéler…

Avis

Quand la fournée annuelle d’Emilie Nothomb comporte péniblement une centaine de pages avec une page pour presbyte, Jo Nesbo lui est une serial writter. Car oui, ce sont bien 608 pages denses que vous avez entre les mains. D’ailleurs, comme vous ne pourrez pas le lâcher après quelques pages, je vous recommande de recourir à sa version numérique pour alléger votre dos et épargner vos bras.

Oui, une nouvelle fois, c’est un très, TRES, grand roman policier. Oscillant entre roman policier d’enquête, thriller et roman noir, Jo Nesbo sait nous tenir en haleine. Son histoire est finement construite, met en scène de nombreux personnages (c’est le seul point négatif pour nous lecteurs français car il est bien difficile de retenir cette foule de noms norvégiens), tisse des liens entre eux tous. C’est une véritable fresque de la vie d’une ville autour d’une enquête policière : police, politicien et vie personnelle.

La maturité littéraire de Jo Nesbo nous fait penser aux grands romans de James Ellroy.

Mais cet auteur ne se contente pas dépasser la référence du genre, il le dépasse. Car non seulement il malmène les héros de ces personnages, il titille ses lecteurs. Au combien de fois à le lecture de ce roman vous tomberez dans les pièges, faux-semblants et chausse-trappes tendus par l’auteur.

Au final, je ne vous recommande pas de lire ce livre, je vous l’impose… mais à une condition. Pour en profiter pleinement, il faut reprendre la série depuis le Bonhomme de neige (et donc Le léopard, Fantôme) pour profiter pleinement de la psychologie des personnages et de leur évolution. Qualité / Prix imbattable.

Notation

Histoire
Ecriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques :

  • Broché: 608 pages
  • Editeur : Gallimard (27 mars 2014)
  • Collection : Série Noire – Thrillers
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070141446
  • ISBN-13: 978-2070141449
  • Prix : 21,00€

Site Internet de l’auteur

http://www.jonesbo.com/

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2014/04/16 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :