RSS

Stephen King – The Shining

09 Oct

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pourquoi une chronique sur un livre de Stephen King publié en 1977, et seulement le troisième roman du pape de la littérature d’horreur. Tout simplement parce que ce roman n’a jamais été autant d’actualité depuis sa mise sur grand écran par Stanley Kubrick en 1980. En effet, le 25 septembre dernier est paru aux Etats-Unis la suite de ce roman et que sa version française sera sur les étales de votre librairie favorite le 1er novembre prochain.

Alors que j’ai lu la quasi intégralité de l’œuvre de Stephen King, et que ma faveur va à ses romans du début de sa carrière, The Shining était passé à travers les mailles de mon filet de lecteurs assidu. Donc, c’est l’occasion de corriger cette lacune; mais aussi de voir si l’adaptation cinématographique est restée fidèle ou aussi mauvaise, comme la déclaré l’auteur dans une récente interview (cf. sur Metro News). Personnellement j’avais adoré ce film, et depuis Jack Nicholson est devenu mon acteur favori.

Alors The Shining est-il aussi brillant en livre qu’à l’écran ?

Histoire

Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Palace passe pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté…
L’hiver, l’hôtel est fermé.
Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l’habite un gardien.
Celui qui a été engagé cet hiver-là s’appelle Jack Torrance: c’est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d’échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny.
Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l’on croit disparus.
Ce qu’il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l’Overlook Palace, c’est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée? ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l’hôtel?
Un récit envoûtant immortalisé à l’écran par Stanley Kubrick.

Avis

A quel plaisir de retrouver Stephen King dans sa grande période. Certes il y a encore quelques erreurs de jeunesse qui se traduisent par de petites lenteurs dans le roman, des flashbacks répétitifs; mais c’est impressionnant de voir la maîtrise du genre narratif, du suspense, de l’horreur dès le troisième livre.

L’avantage du livre par rapport au film est de placer la situation dans un contexte familial. Le livre s’attarde sur l’alcoolisme du père, sa violence conjugale et paternelle; alors que le film va s’axer sur sa folie. La dimension psychologique est beaucoup plus grande dans le livre, et de fait le film accentue l’aspect paranormal, le fantastique et l’horreur à force d’images choc (les sœurs jumelles achevées à la hache n’apparaît pas dans le livre).

Mais il faut bien l’avouer, Stanley Kubrick a fait de The Shining un chef d’œuvre cinématographique. Il a sublimé le livre de Stephen King. Là où le livre s’embourbe sur la fin, et dans lequel le final est quelque peu facile, voire décevant; le film malmène les nerfs des spectateurs; la tension atteint son comble lors que Jack Nicholson poursuit le petit Danny dans le labyrinthe de buis.

Au final que ce soit pour sa culture littéraire fantastique ou sa passion cinématographique, il est bon de lire The Shining, ou le relire, à la veille de la parution de Doctor Sleep.

P.S : En cherchant ce qu’était devenu Danny Lloyd, l’enfant qui incarne Danny (hasard des prénoms ?) Torrance dans le film, j’ai appris que Stanley Kubrik avait tout fait pour faire jouer cet enfant sans qu’il ne soit affecté par le côté fantastique et d’horreur du film. Ce n’est que plusieurs années plus tard que l’enfant apprit le vrai thème du film. Chapeau Mr. Kubrick.

P.S 2 : Des personnes reproches une mauvaise traduction du livre; mais à la défense du traducteur, trouver un remplaçant au « redrum » est mission impossible. Alors si vous êtes anglophile, favorisez la version originale pour profiter au maximum de l’histoire.

Notation

Histoire star_half_off_32
Écriture star_half_off_32
Durée de lecture star_half_off_32
Prix star_half_off_32

Caractéristiques

  • Poche: 576 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (31 octobre 2007)
  • Collection : Fantastique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253151629
  • ISBN-13: 978-2253151623
  • Prix : 7,60€

Site Internet

http://www.stephenking.com

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/10/09 dans Horreur

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :