RSS

Nele Neuhaus – Blanche-Neige doit mourir

20 Août

nele neuhaus - blanche-neige doit mourirAprès avoir lu un roman policier basque en préparation de mes vacances (voir mon billet sur Le gardien invsible de Dolores Redondo), j’ai voulu trancher en partant avec un roman policier allemand (mince ça va me rappeler mon travail) : Blanche-Neige doit mourir de Nele Neuhaus.

Ce sont le titre (ma fille demande si souvent de voir Blanche-Neige à la télévision que je butterais bien le personnage de ce dessin animé) et la quatrième de couverture qui m’a convaincu de lire ce livre bien que les romans allemands ne me tentent guère. La plupart du temps, à un moment ou à un autre d’un livre germanique, il est question de la seconde guerre mondiale, des remords de la population vis-à-vis de cette épisode de leur histoire… et ça me gave.

Alors est-ce que je vais avoir plaisir à voir mourir cette Blanche-Neige ?

Histoire

Une femme est tombée d’un pont sur une voiture. Selon un témoin, elle aurait été poussée. L’enquête conduit Pia Kirchhoff et Oliver von Bodenstein à Altenhain où la victime, Rita Cramer, a vécu avant son divorce d’avec un certain Hartmut Sartorius. Onze ans plus tôt, deux jeunes filles du village avaient disparu sans laisser de trace. Sur la foi de maigres indices, un garçon de vingt ans, Tobias Sartorius, avait été arrêté et condamné à dix ans de prison. Or, depuis quelques jours, Tobias est revenu chez son père à Altenhain… Dans le village, Pia et Bodenstein se heurtent à un mur de silence. Mais bientôt une autre jeune fille disparaît et les habitants accusent Tobias Sartorius, même si ce dernier a toujours clamé son innocence. Les preuves manquent, la police piétine et certains villageois semblent bien décidés à prendre les choses en main. Dans ce deuxième roman du duo Pia-Bodenstein, Nele Neuhaus construit une fois de plus une intrigue millimétrée autour des non-dits et de l’atmosphère étouffante d’un petit village allemand. Procédant par dévoilements successifs, elle démonte patiemment les mécanismes d’une erreur judiciaire et analyse magistralement le fonctionnement de ces fascinantes machines à broyer les individus que sont parfois la justice et les préjugés. Succès colossal à sa sortie, Blanche-Neige doit mourir s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires outre-Rhin. Depuis, Nele Neuhaus règne sans partage sur le domaine du « Krimi ».

Avis

Voilà un livre qui reflète bien la littérature allemande, mais pas dans le sens auquel je m’attendais. Point de misérabilisme sur la participation de l’Allemagne à la source de la seconde guère mondiale, mais plutôt un style un peu lourd, aux phrases parfois alambiquées, mais qui fort heureusement s’amincissent après les premiers chapitres (un peu comme ma présente phrase).

En dehors de cela, c’est un livre agréable à lire, qui n’est certes pas le livre policier ni le thriller de l’année : l’histoire est quelque peu simple, l’intrigue légère ce qui pousse même l’auteure à divulguer les raisons de l’histoire au 4/5ème du livre pour l’orienter vers un livre d’actions et de course poursuite.

Mais le plus gros soucis auquel j’ai été confronté dans ce livre est la multiplicité des personnages. Nous sommes littéralement submergés par ceux-ci en dans la première moitié du livre, et à moins d’avoir une bonne mémoire avec des moyens mnémotechniques (ou un petit calepin), nous sommes avouons-le quelque peu largués.

Donc un bon petit polar, dont on aurait attendu plus, mais qui demande de l’investissement de la part du lecteur.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : Actes Sud Editions (6 octobre 2012)
  • Collection : Actes noirs
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2330012489
  • ISBN-13: 978-2330012489
  • Prix : 23,50€

Site Internet de l’auteure

http://www.neleneuhaus.de/

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/08/20 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :