RSS

François Morel – Les compliments : chroniques

12 Mar

François Morel - Les compliments chroniquesNous avons découvert François Morel au travers de son personnage de Mr. Morel de la Fromagerie Morel, personnage qu’il interprétait dans la troupe des Dechiens. Son personnage à la fois touchant et émouvant était le symbole du français hermétique à toute forme de nouveautés technologiques, et plus globalement à la culture et des livres en particulier.

Depuis, François Morel s’est éloigné de la comédie pour interpréter des rôles plus classique comme dernièrement le Bourgeois Gentilhomme, et attacher de nouvelles cordes à son arc des talents : la chanson, la littérature et la chronique radiophonique.

Ce livre retrace quelques unes de ces meilleures chroniques sur France Inter.

Alors allons-nous à notre tour lui adresser des compliments ?

Histoire

Dans le monde merveilleux de François Morel, Raymond Devos est Dieu et Geneviève de Fontenay, un phénix renaissant de ses cendres à chaque nouvelle Miss France. Il accuse Gad Elmaleh d’affoler le correcteur automatique de l’ordinateur, Philippe Geluck d’être incapable de nous faire pleurer, et sèche sur Souchon. Des portraits désopilants, inattendus et décalés… avec les compliments de François !

Avis

Dans cet exercice de la chronique radiophonique, et plus particulièrement dans la présentation d’un ivité, il y a chez ce François Morel une part du regretté Pierre Desproges (mon maître philosophique). La plume est légère, fine, ciselée mais aussi parfois incisive.

Mais à la différence de son prédécesseur ou de ces confrères contemporains (comme Stéphane Guillon), les propos de François Morel sont rarement méchants, tout juste viennent-ils titiller la fierté de l’invité (cas pour Francis Huster). D’ailleurs le livre ne s’intitule-t-il pas « Les compliments » ?

L’originalité de ses chroniques est de broder autour d’un trait de caractère ou d’une particularité de l’invité (la production et la consommation de fruits pourris d’Amélie Nothomb). Loin de dresser le curriculum vitae de celui-ci, François Morel part dans des diatribes totalement allumées (lire celle de Marie-Claude Pietragalla) sur cette caractéristique pour, tel un chat, retomber sur ses pâtes et conclure sur la spécificité de l’invité.

Ce livre ne se lit pas d’une traite au risque de lasser le lecteur, mais plutôt par épisodes d’une ou deux chroniques, chacune faisant deux à trois pages. C’est ce que j’appelle le livre de toilettes, celui qui vous accompagne pendant ces moments d’intimité, afin de respecter une tradition apparemment bien française…. et de vous faire passer pour quelqu’un de bizarre si vous vous bidonnez en ces lieux.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Poche: 147 pages
  • Editeur : Points (18 mai 2012)
  • Collection : Points
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2757828606
  • ISBN-13: 978-2757828601
  • Prix : 5,70€
Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le 2013/03/12 dans Divers

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :