RSS

Le livre éphémère

20 Août

Un éditeur argentin qui trouve que les acheteurs de livres ne les lisent pas assez vite après les avoir achetés – ce qui peut poser problème aux nouveaux auteurs qui si leur premier livre n’est pas lu risque de ne pas en écrire de second (selon l’éditeur) – a mis au point une encre qui s’efface deux mois après l’ouverture du livre.

Personnellement, je ne vois pas l’intérêt : c’est l’achat qui intervient dans les droits d’auteur; pas sa lecture.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/08/20 dans Nouveautés

 

Étiquettes : ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :