RSS

A.J Kazinski – Le dernier homme bon

23 Juil

A.J. Kazinski m’était totalement inconnu quand j’avais remarqué il y a un an de cela son livre. Quand bien même se cachent derrière ce nom de plume Anders Rønnow Klarlund et Jacob Weinreich, un scénariste et un réalisateur, cela ne me donne pas plus d’indice sur la qualité du livre, de son intrigue et de sa rédaction.

Je ne sais pas vraiment ce qui m’a séduit dans ce livre, car il faut bien l’admettre le synoptique correspond à beaucoup de livres dans ce style : Giacometti et consorts en sortent régulièrement.

C’est peut-être la couverture qui m’a séduit : pas prétentieuse, discrète, qui suggère du mystère..

Alors est-ce que ce Dernier homme bon est un bon livre, ou serait-ce le dernier livre de cet auteur fictif que nous aurons entre les mains ?

Histoire

Un tueur sévit à travers le monde, avec des cibles pour le moins singulières : médecins, militants des droits de l’homme, avocats…Tous œuvrent pour le bien. Les meurtres sont d’autant plus étranges qu’une marque représentant une suite de nombres indéfinissables figure chaque fois sur le dos des cadavres. Niels Bentzon, négociateur au sein de la police de Copenhague, reconnu pour son talent mais incompris par ses homologues, est persuadé que c’est au Danemark qu’aura lieu le prochain drame. Mais qui peut être la future victime ?
Aidé par l’astrophysicienne Hannah Lund, Niels va tenter de décrypter les brûlures laissées sur les victimes. Personne ne prend au sérieux ces deux personnages un brin fêlés, pourtant brillants, dont la quête devient de plus en plus impossible. La clé de l’énigme réside dans ces chiffres – mais que signifient-ils ? Qui est le mystérieux assassin et que cherche-t-il à montrer ?
Véritable page-turner, Le Dernier Homme bon combine profondeur psychologique, action et suspense jusqu’au dénouement qui surprendra plus d’un lecteur.

Avis

Depuis Le Chuchoteur de Donato Carrisi l’été dernier, il ne m’a pas été donné de lire un roman mélange intrigue policière, thriller, suspense et énigme comme celui-ci.

Il faut bien l’admettre, il y a une très bonne alchimie dans l’écriture à 2 (4?) de A.J. Kazinski.

Le rythme est très soutenu, et est un parfait exemple de structure d’un page-turn. Seule la partie d’EMI (si vous ne savez pas ce que c’est, il faudra lire le livre pour ne rien vous dévoiler) ne cadre pas trop avec le livre. Elle n’apporte rien à l’histoire et coupe le lecteur dans son élan. Cela est d’autant plus dommage que cette défaillance intervient en fin de livre alors que l’on a envie de découvrir la conclusion, dans un bouquet final tonitruant comme on est en droit d’attendre après toutes les aventures vécues par les 2 héros.

Concernant l’énigme, je n’ai pas vérifié son origine mystique-religieuse, mais elle est simple, séduisante et compréhensible de tous. Pas besoin d’avoir une thèse en théologie pour pouvoir aborder cette partie, ni de se prendre la tête avec les explications / justifications pour apprécier la poursuite de l’histoire. Mais le livre laisse tout de même place à la réflexion personnelle sur certains thèmes religieux. On notera un ravissant hasard de l’actualité scientifique avec le Boson de Higgs.

Donc, comme ce livre vient de paraître au format poche, je ne pourrais que vous le conseiller pour l’emmener en vacances.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 720 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (6 juin 2012)
  • Collection : Policier / Thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253161497
  • ISBN-13: 978-2253161493
  • Prix : 8,60€
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/07/23 dans Policier, Thrillers

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :