RSS

Zoran Drvenkar – Sorry

12 Avr

Voici un livre que j’avais découvert chez mon libraire il y a quelques mois de cela, que j’avais conseillé comme achat à la médiathèque de mon entreprise… qui l’a acheté. Donc j’ai pu découvrir ce livre sans gros risque financier de ma part 😉

Zoran Drvenkar (si quelqu’un peut me dire comment se prononce ce nom polonais) m’est totalement inconnu (et de vous aussi je pense cher lecteur de ce blog) mais m’a séduit dans l’idée de son livre. Sorry est une agence venant s’excuser au nom de ses clients.

Alors, les promesses faites en quatrième de couverture de ce livre sont-elles tenues, ou bien l’auteur devrait-il nous présenter des excuses pour promesses non-tenues ?

Histoire

Berlin. Tamara, Frauke, Kris et Wolf se sont connus au lycée. Dix ans plus tard, après une succession de petits boulots, de drames personnels, de défaites diverses et de blessures secrètes, c’est sans trop d’illusions qu’ils abordent la trentaine. Tout va néanmoins changer très vite à partir du jour où ils ont l’idée de créer ensemble une agence nommée Sorry, dont l’objet est de s’excuser à la place des autres. Très vite le succès est au rendez-vous et ils aident des hommes d’affaires qui s’estiment s’être mal comportés envers un salarié, un associé ou une entreprise à alléger leurs
remords en allant à leur place chercher le pardon auprès de leur victime. Tout va pour le mieux jusqu’au jour où sous un prétexte fallacieux un mystérieux interlocuteur les envoie dans un appartement berlinois, où les attend une femme torturée à mort. L’assassin a besoin de Sorry afin de soulager sa conscience et d’obtenir l’absolution pour les horribles souffrances qu’il inflige. C’est le début d’une longue descente aux enfers pour les quatre amis. Pris dans un piège infernal et mortel, ils n’auront d’autre solution que de découvrir au plus vite l’identité et les mobiles de ce mystérieux tueur qui les manipule et semble parfaitement les connaître. Avec ce thriller littéraire à la construction exceptionnelle et au style remarquable, Zoran Drvenkar nous offre une intrigue complexe et captivante, aux rebondissements multiples, qui tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.

Avis

Comme je le disais en introduction, l’idée de départ du livre, la création d’une entreprise venant s’excuser au nom de ses clients, et qu’un tueur ait recourt à cette agence est très originale. Malheureusement il n’y a pas beaucoup de rebondissement, une fois cette originalité passée, guère d’intrigues ou de revirements de situation figurent dans ce livre. De ce point de vue, les annonces faites en quatrième de couverture sont quelque peu mensongères.

Du point de vue stylistique, le rythme du livre est inconstant : la lenteur des souvenirs ou des états d’âmes des différents protagonistes fait suite à une précipitation dans les actes criminels. Le lecteur a du mal à trouver une vitesse de croisière dans sa lecture. Cela est d’autant plus gênant du fait du changement de la position du narrateur : le tutoiement pour se faire passer pour la conscience ou un observateur, la troisième personne du singulier pour le mode narratif, ou la première personne du singulier pour l’introspection et une vision subjective de la situation.

Au final, on se mélange un peu les pinceaux, plus du fait de la narration que par les chausses-trappes de l’intrigue. Est-ce une volonté de l’auteur pour nous faire palper la tension, le malaise, le déroutement des protagonistes ?

En conclusion, un thriller un peu lent, avec quelques surprises dans l’intrigue, aux erreurs littéraires de jeunesse (Sorry est le premier romain de Zoran Drvenkar).

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Broché: 450 pages
  • Editeur : Sonatine (17 mars 2011)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2355840806
  • ISBN-13: 978-2355840807
  • Prix : 21.00€
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 2012/04/12 dans Thrillers

 

Étiquettes : ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :