RSS

Bertrand Delcour – Les sectes mercenaires

21 Mar

Je vous l’avais promis, nous allons retrouver un de mes héors préférés de la littérature française : le Pouple.

Cet ovni du roman de gare présente des qualités d’histoire, de rédaction, et d’originalité quelque peu limitées et inégales. Mais l’humour est y régulier.

Voici le 17ème volume des aventures de notre céphalopode. Rédigé par  Bertrand Delcout, Les Sectes Mercenaires va, comme son titre le suggère, aller se frotter avec le monde des sectes.

Alors c’était à faire ou c’était pas à faire ?

Histoire

Dans un petit village de l’Aude en terre cathare a lieu un horrible sacrifice humain de jeune fille, sur une verte colline. Quelques messieurs trop tranquilles, une secte d’illuminés qui fait régner l’omerta, et le Poulpe qui vient déranger le silence.

Il y a aussi les chemises noires du château de Rochebrune, un dandy désabusé à leur tête. Le Poulpe est un personnage libre, curieux, contemporain, qui aura quarante ans en l’an 2000. C’est quelqu’un qui va fouiller, à son compte, dans les failles et les désordres apparents du quotidien. Quelqu’un qui démarre toujours de ces petits faits divers qui expriment, à tout instant, la maladie de notre monde.

Avis

Comme je le disais en introduction, le style d’écriture d’un poulpe est généralement basique, pauvre, parfois aux limites du style de blog (pire que le mien) voire de la tenue d’un SMS ou d’un dialogue sur MSN. Mais ce tome est nettement au-dessus de la moyenne : fluide, phrase longue mais parfaitement construites. C’est un des rares poulpes où certaines pages sont noires de lettres.

Quant à l’histoire, rien de bien original, mais on sent de la part de l’auteur une certaine recherche sur ce domaine. Bien que soutenu, le rythme pêche un peu au milieu du livre « pour respecter les 10 commandements d’un livre poulpesque ».

Donc, à recommander auprès de quelqu’un qui ne connaîtrait pas la série; sans le dégoûter complètement s’il s’avérait ne pas avoir d’affinité particulière avec la philosophie du Pouple.

Notation

Histoire
Écriture
Durée de lecture
Prix

Caractéristiques

  • Poche: 151 pages
  • Editeur : Baleine (31 mai 1996)
  • Collection : Le Poulpe Nø17
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2842190165
  • ISBN-13: 978-2842190163
  • Prix : 8.00€
Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 2012/03/21 dans Policier

 

Étiquettes : , , ,

Une réponse à “Bertrand Delcour – Les sectes mercenaires

  1. kamash

    2012/04/01 at 23:42

    Bonjour,

    Dans le style « saga à concept », je suis, moi-même, l’auteur d’une série de livres autour d’un duo de détectives, « Wan & Ted », dont les histoires sont régies par une même ligne directrice (humour, enquête, arrestations musclées). L’ensemble est toujours écrit au présent de l’indicatif.
    Ces ouvrages, à la fois drôles et touchants, sont disponibles chez OXYMORON Éditions. Deux premiers romans sont déjà édités et un troisième verra le jour dans le courant du mois.

    Si vous aimez le concept du « Poulpe » et si vous aimez les polars à ambiance humoristique, vous ne pourrez qu’apprécier « Wan & Ted ». N’hésitez pas à les découvrir rapidement en vous rendant sur le site de l’éditeur :

    http://www.oxymoron-editions.com

    Cordialement.
    Kamash.

    J'aime

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :